Comment faire sa cure détox de printemps ?

Partager cet article sur :

Suivant

Comment faire sa cure détox de printemps ?

Que ce soit sur le plan biologique ou spirituel, le printemps est le temps du renouveau (du latin Primus Tempus, le temps premier). La sève est montée dans les arbres, la nature s'est réveillée et avec elle, nos corps engourdis par les saisons précédentes. Au sortir de la saison froide, une montée d’énergie donne à toutes les créatures vivantes l’envie d’un grand nettoyage général, à l’intérieur comme à l’extérieur, dans notre corps comme dans notre maison. Pour nettoyer la maison c’est assez évident, on peut se mettre dans la peau de Marie Kondo mais comment nettoyer son corps ? Petit guide pour trouver la détox du moment qui vous convient. 

La bonne saison pour nettoyer son corps

Dans l’idéal, deux cures détox par an peuvent vraiment optimiser votre santé et votre tonus. À l’automne et au printemps, c'est-à-dire aux moments où les températures se modifient vraiment, lorsque l’on passe du chaud au froid et vice et versa. Ces changements naturels ont une profonde influence sur notre environnement même si dans nos vies modernes, nous avons tendance à l’oublier. Si l’environnement change, le corps va s’adapter et vous pouvez simplement l’aider dans cette transition. Le signe que c’est le bon moment pour la cure printanière ? Vous êtes crevé, le teint est terne, le cheveu mou, vous n’en pouvez plus du froid ! Pour la plupart des gens, cette période se situe entre mi-février et mi-mars mais peut se prolonger bien au-delà de cette période. 

Le drainage, la clé d’une détox réussie

La cure de printemps se déroule idéalement en deux temps. Une première phase dépurative, c’est-à-dire drainante, qui va décrasser notre organisme et en particulier nos filtres vitaux que l’on appelle les émonctoires. Il s’agit du foie, des intestins, des reins, de la peau et du système respiratoire. Le boulot principal de ces organes est justement d’éliminer et de nettoyer notre corps des déchets de l’intérieur, comme des poisons provenant de l’extérieur (la pollution entre autres). Or si les filtres sont encrassés, ils ne filtrent plus correctement et la fatigue s’installe. Une fois le corps décrassé, vous pourrez le revitaliser grâce à une alimentation riche en vitamines et oligo éléments. 

Quelles plantes pour détoxifier ?

Les stars d’un drainage réussi sont les plantes médicinales. Lesquelles ? Celles de saison bien sûr ! puisque la nature a tout prévu pour nous, au bon moment. En tisanes toute la journée ou en salades selon les espèces, elles agissent directement sur les émonctoires en les stimulant pour stimuler le ménage du corps.

Parmi les plantes dépuratives du printemps, celles-ci sont particulièrement efficaces : 

  • Le pissenlit : agit sur le foie et les reins, à conseiller pour un intestin un peu paresseux. Riche en vitamines A, B, C, D et en sels minéraux. Il se consomme en salade, en tisane ou en gélules. Attention, ne cueillez pas de pissenlits sur les bords de route ou à proximité de cultures agricoles. 
  • La fumeterre : agit sur la vésicule biliaire et donc le foie, le système digestif et le stress. Il se consomme en infusions, gélules, sirops.
  • La pensée sauvage : agit sur les reins, le foie et les problèmes de peau. Disponible en infusions, en nectar, en teinture mère ou en gélules. 

Très populaire également chez votre pharmacien, la cure de sève de bouleau bio de chez Sosève. Il existe même une cure annuelle à pratiquer à chaque changement de saison avec le pack So Healthy pour vous procurer bien-être et équilibre tout au long de l'année. Cette sève est 100 % naturelle et issue de l’agriculture biologique, elle ne subit aucune transformation, sans aucun ajout ( alcool, conservateurs). Directement de l'arbre à vous, vous profitez pleinement des propriétés exceptionnelles de cette boisson vivante. Naturellement riche en manganèse, c’est également un oligo-élément qui protège nos cellules contre le stress oxydatif.

Quelle que soit votre préférence, il est important de respecter les doses et de prendre l’avis d’un médecin si vous êtes sujet(te) à une maladie chronique. Mis à part ces précautions de base, il suffit d’écouter votre corps. Si vous commencez une cure de plantes, repérez d’éventuels changements et au plus petit effet indésirable, arrêtez le traitement. 

Les cures dépuratives se prennent en principe sur une vingtaine de jours mais rien ne vous empêche d’arrêter plus tôt. En accompagnement, essayez éventuellement de limiter votre consommation de thé, de café, d’alcool, de sucre et de gras. Remplacez-les au maximum par des aliments qui apportent le moins de toxines possibles pour une détox efficace. 

Une alimentation équilibrée et des soins de la peau

La seconde étape de la cure consiste tout simplement à revenir à une alimentation qui vous fait plaisir en forçant sur les vitamines, les minéraux et les omégas 3. 

Vous pourrez aussi créer un petit programme spécial détox de la peau par des actions externes. Celle-ci a été malmenée par le froid et a sans doute perdu en souplesse et en éclat. L’un des produits miracle pour détoxifier la peau reste l’hydrolat de Géranium Rosat Bio que l’on retrouve dans l’Eau de Soin bio accompagnée de quelques heures au sauna pour une action décuplée. 

Et comme c’est le printemps, profitez-en pour faire un peu d’exercice dehors, même juste une marche rapide, prenez le soleil et imprégnez-vous de la bonne humeur ambiante.

Toutes les plantes bienfaitrices du printemps :

Pissenlit, écorce de chêne, bourgeons de sapin, ail des ours, plantain primevère, sureau, absinthe (sommités fleuries), fleurs d’aubépine, bourdaine, bourrache, fleurs de coquelicot, estragon, fraisier, fumeterre, grande camomille, hamamélis, lierre, livèche, feuilles de mélisse, feuilles d’ortie, pensée sauvage, persil, prêle pulmonaire (feuilles et fleurs), pétales de rhubarbe rose, artichaut.

Pour aller plus loin sur les plantes détox du printemps  

« Se détoxifier au naturel par les plantes » de Claire Laurant-Berthoud aux Éditions Jouvence

« Les secrets d’une peau nette » de Elodie Jaubert aux Éditions La Plage

« Plantes detox, 14 programmes pour détoxifier votre organisme » de Franck Gigon et Patricia Bareau aux éditions Rustiqua

Pour cuisiner

« Les bonnes mauvaises herbes » de Francois Coulan aux Éditions Sang de la Terre

Articles connexes:

Inscrivez-vous à notre newsletter

Des nouvelles fraîches et 10% de réduction* sur votre première commande !

Livraison offerte
Livraison offerte
Livraison express 24h, offerte en point relais dès 39€.
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Paiement et données bancaires 100% sécurisés.
Aide et contact
Aide et contact
Nous répondons à vos questions alecoute@matierebrutelab.com
09 51 09 32 41