Journal participatif

Crème Visage bio, comment choisir ?

Publié le : 09/07/2021 17:04:49

Qu’il s’agisse de notre alimentation, des produits ménagers, de la mode ou encore des cosmétiques, les produits issus de l’agriculture biologique ou fabriqués dans des conditions durables se trouvent un peu partout et leur consommation augmente rapidement depuis quelques années.

Dans le domaine de la cosmétique, les marques se multiplient et les gammes s’étendent. La crème reste l’un des éléments indispensables de nos routines de soin visage quotidiennes, au même titre que les nettoyants ou démaquillants. Le rôle principal des crèmes est de renforcer l’hydratation de la couche de la cornée qui se dessèche à cause de nombreux facteurs comme : les changements hormonaux, l’âge, les conditions climatiques….

Ingrédients, texture, crèmes de jour ou de nuit, résultats selon les types de peaux.. Le choix d’une nouvelle crème visage peut rapidement s’avérer cornélien ! D’autant plus, il n’est pas facile de se repérer parmi tous les noms marketing attribués sur les étiquettes comme hydratante, anti-âge, défatiguante mais aussi parmi les mentions : bio, issu de l’agriculture biologique, naturel, à base d’extraits naturels…

Quel est le véritable sens de ces termes ? Petit lexique de la consommation écologique.

Quel est le rôle d’une crème visage ?

Il est encore aujourd'hui primordial d’utiliser une crème hydratante dans nos routines de soin quotidiennes. La peau est gorgée d’eau (sa teneur en eau varie entre 67 et 73 %) et doit le rester ! Une peau dite déshydratée va être douloureuse et remplira moins son principal rôle : protéger l’organisme des agressions extérieures. Elle deviendra également plus terne rendant les rides davantage visibles. Il est donc important d’en prendre soin en l’hydratant et en la nourrissant. 

Que veut dire « bio » ?

Le terme « bio » est complètement passé dans le langage commun ces dernières années. Dans la tête de la majorité des consommateurs, cet adjectif signifie que le produit dont on parle n’a pas été transformé ou fabriqué avec l’intervention de produits chimiques. Mais nous en avons fait en réalité un mot fourre-tout, qui cache des situations complexes.

Le mot « Bio » concerne spécifiquement les produits naturels (végétaux ou produits animaliers), issus de l’agriculture biologique, ce qui implique l’interdiction d’utiliser des pesticides, des engrais chimiques ou des OGM. Dans cette catégorie, si l’on parle d’une courgette, soit elle est bio, soit elle ne l’est pas, c’est clair. Pour la cosmétique, c’est autre chose ! .

La cosmétique labellisée bio c’est quoi ?

Si l’on parle d’un produit manufacturé, comme par exemple une crème, ce qui compte alors c’est le volume d’ingrédients issus de l’agriculture biologique qui la compose. Si votre crème contient 15 ingrédients et qu’un seul d’entre eux est issu de cette agriculture, peut-on dire que la crème est bio ?

C’est pour instaurer des règles dans ce domaine que des labels ont été créés. Deux d’entre eux font référence, Ecocert et Cosmebio* (retrouvez les chartes à la fin de l’article).

Ces labels interdisent l’utilisation de la plupart des procédés chimiques (OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums…) D’autre part, ils garantissent un seuil minimum d’ingrédients issus de l’agriculture biologique mais en faisant une distinction entre les ingrédients naturels et les autres.

• 95% au moins des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique.

• 10% au moins de la composition de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique.

Ecocert* propose aussi un label écologique un peu moins exigeant qui baisse ces critères respectivement à 50% et 5%.

Comment reconnaître un produit de beauté naturel ?

Un label ne garantit pas du 100% bio notamment parce que certains ingrédients ne sont pas végétaux et donc ne sont pas cultivés, comme l’eau ou les minéraux.

À l’inverse, une marque n’a pas besoin d’un label pour être biologique et naturelle. Mais c’est là qu’il faut faire un peu attention aux étiquettes. Les points importants qui vous permettent d’évaluer rapidement un produit :

• Regardez les cinq ou six premiers ingrédients.

• Les ingrédients sont-ils présentés en latin ou en anglais ?

• Privilégiez la mention « Extrait naturel » au lieu de « à base d’extrait naturel »

Les ingrédients sont toujours indiqués par ordre d’importance et les cinq ou six premiers représentent en général environ 80% de la formule. Donc si les ingrédients naturels sont à la fin, cela veut dire que le produit ne l’est pas.

Les ingrédients naturels sont toujours indiqués par leur nom latin suivi de leur forme en anglais (oil, extract, water, distillate…). Les termes entièrement en anglais concernent des ingrédients chimiques. Les mentions « à base d’extrait naturel » ou « d’origine naturelle » signifient qu’une transformation chimique a eu lieu.

Ingrédient naturel ou ingrédient d’origine naturelle ?

A l’heure où l’on parle, il n’existe pas de définition officielle du « naturel », ni de législation régissant ce terme.

Les ingrédients naturels sont issus de la nature. Ils peuvent provenir du règne végétal, minéral ou animal, ce dernier comprenant la faune marine. Les ingrédients naturels sont bruts, vivants et actifs. Ils sont généralement obtenus par « extraction mécanique » et n’ont subi aucune transformation dite « chimique ». Mais quand on parle d’un ingrédient naturel, cela ne veut pas dire que l’ingrédient n’est pas rempli de pesticides et de produits chimiques cela n’informe pas sur son mode de culture.

A la différence des ingrédients naturels, ceux d’origine naturelle ont subi une transformation chimique : ils ne sont ainsi plus à l’état naturel. Dans ce cas, il y a eu intervention d’une réaction chimique, généralement avec solvant. La meilleure situation est lorsque ces réactions se font selon les principes de la chimie verte qui ne fait pas intervenir de solvant synthétique polluant. Lors des transformations chimiques, les ingrédients perdent de leurs vitamines, acides gras essentiels, oligo-éléments…

La différence entre une crème certifiée bio et une crème 100 % active Matière Brute ? 

Une Crème dite bio est généralement constituée entre 60 et 80% d’une phase aqueuse, pour la majorité de l’eau stérile, inerte, la même eau que vous utilisez dans votre fer à repasser.

Puis d’une phase huileuse environ 20% des huiles raffinées, issue de la pétrochimie ou d’huiles végétales bio issues de production parfois intensives, désodorisées, décolorées (pour ce faire, on chauffe la matière végétale, processus qui casse les molécules et certaines vitamines).

Puis des tensio-actifs qui contiennent des polluants et des irritants Et des agents séquestrants, des conservateurs, des parfums, des agents de texture pour trouver enfin l’actif affiché en gros sur le packaging à moins de 10 % dans la formule globale.

Chez Matière Brute nos formules sont minimalistes, actives et efficaces.

Peu importe la saison, notre base est toujours la même : une formule avec moins de 10 ingrédients concentrés en actifs.

En premier, on retrouve des huiles antioxydantes qui contiennent aussi des acides gras essentiels.

Puis, des huiles végétales biologiques nourrissantes avec des vitamines correspondant aux besoins de la peau pendant la saison concernée.

Puis des hydrolats reminéralisants avec des oligos éléments adaptés également aux besoins saisonniers de la peau.

A cela nous allons ajouter de la cire d’abeille biologique (pour remplacer les ingrédients issus de la pétrochimie comme la paraffine) afin d’assurer la protection de la peau et une gomme naturelle issue de la fermentation du blé pour concentrer les hydrolats, gomme utilisée également par les chefs cuistos.

Nous finissons en beauté avec de l’extrait de romarin dans de l’huile de tournesol riche en antioxydant et en vitamine E ce qui permet la protection des huiles et de la peau contre l'oxydation.

Aucun produit chimique, conservateur, additifs, parfums ou eau dénaturée ne sont présents dans nos soins.

Les soins Matière Brute suivent le rythme de la nature, chaque saison ayant sa propre cure avec des ingrédients extra-frais et saisonniers.

Découvrez nos crèmes visage bio de saison :

La crème été , à base d’huile de noyau d’abricot bio et d’hydrolat de lavande vraie bio, nourrit et apaise toutes les peaux, même les plus sensibles.

La crème automne ,concoctée à partir de d’huile de pépins de raisins bio et d’hydrolat de géranium bio, est à la fois nourrissante et régénérante.

La crème hiver, hautement concentrée en huile de carthame bio, est ultra-nourrissante et protectrice pour aider la peau à passer la saison froide.

La crème printemps, enrichie en huile d’onagre bio, apporte les antioxydants et la détox nécessaires à la peau pour un teint éclatant après l’hiver !

Découvrez en plus sur le concept Matière Brute juste ici.

Conclusion :

Bio, naturel, d’origine naturelle, extrait naturel.. Nous espérons avoir éclairé vos lanternes sur ce lexique bien particulier qu’il faut savoir déchiffrer pour faire ses choix en pleine conscience !

De manière générale, il faut savoir que si votre crème bio est d’une couleur blanche immaculée sentant une odeur de lessive avec lequel vous pouvez mettre directement vos doigts dans le flacon, cela signifie que les ingrédients, même issues de l’agriculture biologique, ont été désodorisés ou décolorés.

Pour prendre soin de votre peau, veillez donc à privilégier les compositions comprenant des ingrédients naturels et non d’origine naturelle. Misez également sur les formules minimalistes et décryptez vos étiquettes afin d’éviter au maximum les ingrédients chimiques !

Alors ne gardez que l’essentiel dans votre salle de bain : la matière BRUTE :)