Journal participatif

Recette de saison - Chips d'ortie

Publié le : 28/02/2020 17:18:30

Depuis la seconde moitié du 19ème siècle, avec la désertion des campagnes, l'urbanisation et l'opulence alimentaire dans laquelle nous vivons, la cueillette des plantes sauvages et comestibles est une pratique qui s'est perdue en France. Et pourtant, une fois de plus, la nature est bien faite. Ces plantes facilement accessibles, que l'on trouve en abondance à l'orée des bois, dans les talus, les fossés et même, les trottoirs de nos rues, sont une source de nutriments sous estimée et inestimable ! Le printemps arrive, il est temps pour les jeunes pousses de plantes sauvages, gorgés de minéraux, d'oligo-élements et de vitamines de sortir de terre... A nous de savoir en profiter !

Matière Brute a une approche holistique de la beauté. Pour vous sentir bien dans votre peau, vous sentir beau, une reconnexion avec la nature est plus que nécessaire. Dans l'immensité de nos villes, beaucoup d'entre nous ont totalement perdu le lien à la nature. Et pourtant, reconnaître et récolter sa nourriture de façon autonome, utiliser les plantes en remèdes pour soigner ses petits maux,... aide à prendre confiance en soi et à améliorer notre estime de nous-mêmes. C’est pourquoi, à l'aide de recettes saines aux plantes sauvages, nous vous invitons à regarder à vos pieds et en l'air. Les petites pousses vertes qui pointent le bout de leur nez et qui peuvent vous offrir bien plus que vous ne le pensez !

Au menu pour votre peau ? Des chips d'ortie !

Ortie (Urtica dioïca) : L'Ortie est une plante vivace de la famille des Urticacées. Qu'il s'agissent de la grande ou de la petite ortie, elle est facilement reconnaissable à nos dépens... elle pique ! Ses feuilles opposées et dentées sont d'un vert franc et recouverts de poils urticants.. Pouvant parfois attendre jusqu'à 2m, l'ortie pousse dans les sols riches et humides en lisères ou  en forêts.  Il est très répandu, on le trouve sur les chemins secs, dans les prairies et les pelouses de toutes sortes. L'ortie est extrêmement riche en fer. Elle contient du magnésium, du zinc, du potassium, du calcium, du bore. Elle contienent également beaucoup de vitamines : A, B1, B2, C (plus que l'orange !) ainsi que de l'acide folique. L'ortie est reminéralisante, diurétique, dépurative, stimulant circulatoire, revitalisante,... elle a des dizaines de cordes à son arc et c'est la plante parfaite pour une cure de Printemps !

Parties récoltées : Feuilles (avec des gants)

Période de récolte : Février à Octobre

Ingrédients :

- 3 bonnes poignées de feuilles d'orties

- de l'huile de friture

Recette :

- Faites chauffer l'huile de friture

- Après avoir bien lavé les feuilles d'orties, jetez-les dans l'huile une à une.

- Retirez-les lorsqu'elles ne font plus de bruits et posez-les sur du papier absorbant.

- Salez et poivrez à votre goût

A vos marques, prêts, ... dégustez !

Elisa, botaniste chez Matière Brute vous souhaite bon appétit !

Sources :

- Reconnaître et utilisez les plantes sauvages, 12 "mauvaises herbes" aux utilisations trop méconnues. Association Cueillir.

-  Le livre des simples, les vertus des plantes médicinales. Rustica éditions.

Conseils pour la cueillette et la cuisine des plantes sauvages :

Sauf si vous êtes accompagné(e) par un connaisseur, ne jamais cueillir une plante que vous ne connaissez pas. Elle peut être rare, toxique ou protégée.

Veillez à ne cueillir une plante que si elle est présente en abondance et en vous assurant de laisser au moins 3/4 des plants intacts. Veillez à ne cueillir que la partie dont vous avez besoin. Si vous avez besoin des feuilles, inutile d'arracher la racine.

Veillez à récolter des plantes qui sont propres, qui paraissent saines et qui poussent dans un environnement sain, éloignées au maximum de toute source de pollution.

Avant de cuisiner vos plantes fraîchement cueillies, tremper les dans une mélange d'eau vinaigrée et laver les à l'eau claire.