Journal participatif

Baume SOS de l'Hiver

Publié le : 04/06/2019 15:47:28

Durant l'Hiver, votre peau est plus fragile, plus sensible et demande à être plus chouchoutée que jamais. Le froid, la sécheresse de l’air, le manque de lumière et le vent fragilisent l’épiderme, surtout sur les zones les plus exposées, mains et lèvres. Le Baume SOS de l'Hiver permet d'apaiser les petites douleurs liées à ce froid mordant (peau sèche, irritations, gerçures, crevasses ...)

Ingrédients (pour un baume de 15g)

- 10,15g d'Huile de Carthame BIO [Réparatrice]  
- 2,40g de Macérât de Calendula BIO  [Apaisante]                                             
- 1 goutte d'extrait de Romarin [Antioxydant]                                                      
- 1,44 g Cire d’Abeille jaune BIO  [Filmogène & protectrice]   

Recette

Appliquer en petite quantité sur les zones fragilisées et desséchées du visage et du corps : soit en appliquant le baume localement en surface pour une efficacité SOS apaisante et protectrice ; soit en chauffant la texture et permettre ainsi une application plus large et une pénétration optimale des actifs. 

- Avant de commencer, bien prendre connaissance et respecter les règles d’hygiène et de sécurité ;

- Peser les huiles, la cire et le romarin directement dans le bécher et mélanger ;

- Faire chauffer à 65°C et remuer régulièrement sans spatule jusqu’à ce que la cire fonde et que le mélange soit homogène ;

- Verser le mélange dans le pot (attention aux éclaboussures chaudes) et attendre le refroidissement à température ambiante avant de le déplacer (environ 10 minutes). Etiqueter.


Comment utiliser votre Baume SOS de l'Hiver ?

Appliquer en petite quantité sur les zones fragilisées et desséchées du visage et du corps : soit en appliquant le baume localement en surface pour une efficacité SOS apaisante et protectrice ; soit en chauffant la texture et permettre ainsi une application plus large et une pénétration optimale des actifs. 

Règles de sécurité et d’hygiène

- Avant de commencer vos préparations, il est primordial d’avoir une hygiène irréprochable afin de limiter la contamination microbienne de vos soins : se laver les mains et/ou porter des gants propres, porter un tablier propre, cheveux mi-longs et longs attachés, désinfecter préalablement les ustensiles et contenants à l’alcool et laisser sécher à l’air libre, éviter le contact direct avec la préparation et les matières premières.

-  Les appareils et ustensiles doivent être utilisés avec précaution pour éviter blessures et brûlures : ne pas mettre les doigts dans les agitateurs en marche, retirer les bijoux longs, ne pas toucher les plaques chauffantes encore chaudes, éviter une agitation trop forte pour limiter les éclaboussures.

- Vérifier votre bonne tolérance aux ingrédients utilisés en appliquant, sur environ 1cm², votre préparation dans le pli du coude pendant 48h. Si des réactions allergiques de type picotement, rougeur, irritation ou autres apparaissent, n’utilisez pas votre soin.

- Etiqueter et dater vos soins afin d’éviter toute confusion. Ne pas laisser à la portée des enfants. Ne pas hésiter à jeter vos préparations en cas d’apparition de moisissures. Conserver les soins sensibles contenant de l’eau au réfrigérateur. Ne pas exposer à la lumière, à l’humidité et à la chaleur pour éviter toute dégradation de la préparation. Utiliser rapidement après fabrication. Ne pas appliquer sur des peaux lésées et/ou sur des plaies. 

Liste du matériel nécessaire

- Un tablier et des gants de protection

- Une balance de précision 0,01g

- Un agitateur électrique ou un fouet manuel

- Une plaque chauffante et un thermomètre

- Un récipient de 50/100mL

- Des pipettes et cuillères de prélèvement

- Une spatule type mini Maryse en silicone

- Du papier essuie-tout et de l’alcool de pharmacie

-Des matières premières (liste et quantité ci-dessus)

-Un pot de 15ml + 1 étiquette

Ajouter un commentaire

 (avec http://)